L'écrivain qui avait perdu son personnage part2
Les heures s’écoulèrent…Encore et encore…Tic, tac, tic, tac…Le temps s’égrenait lentement mais sûrement…Tic, tac, tic, tac…Et là !

Hum ? Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Quelle était donc cette lueur éblouissante ? ...Bizarre…Bon où en étais-je ? Ah oui Claire ! J’étais en train d’écrire…Alors Claire… Mais ? Où est-elle ? Claire ? C’est insensé ! Claire ! Les pages noircies précédemment portaient à présent des trous vierges et blancs.
Claire a disparu ! Comment est-ce possible ? C’est mon personnage ! C’est moi qui décide où elle va ! Alors où est-elle ?

Bon…On se calme … Je vais reprendre au début. Où l’ai-je laissé ? Ah oui ! C’est vrai ; à l’hôpital ! Je laissai ma plume tracer fébrilement des mots. Claire avait peut-être disparu de mon manuscrit, mais je savais où la retrouver : au centre de soin. J’allais me rendre directement dans la chambre de mon personnage près à lui donner tous les soins nécessaires quand une présence m’arrêta. Aussi improbable que cela puisse paraître, elle prit substance sous mes yeux, et tel un dragon gardant sa princesse créa une barrière entre moi et mon héroïne.

« Seul un membre de la famille peut accéder au patient.
-Pardon ? Je cherche Claire…Claire Benoit
- Seul un membre de la famille peut accéder au patient
-Mais je l’ai crée et toi aussi d’ailleurs ! … Enfin je suppose ? Sinon comment aurais-tu pu apparaître ?
Je m’embrouillais et m’enfonçais. Sentant ma gêne la secrétaire me toisait d’un air de défi. Il fallait que je donne le change, mais comment ? En manque d’idée je tentais la force.
-Laisse-moi passer !
- Seul un membre de la famille peut accéder au patient
-As-tu écouté un mot de ce que je viens de dire ?
- Seul un membre de la famille peut accéder au patient
-Peux-tu au moins me dire si elle est là ?
-Seul un…Non.
-Non quoi ?
-Elle n’est pas là.
-Elle ? Elle n’est plus là ? Mais où est-elle ?
-Loin.
-Mais et ses soins ?
-Qui vous dit qu’elle en a encore besoin ?
-Pardon ? Mais elle est malade: c’est le sujet de mon histoire et…
Soudain un doute m’assaillit.
-Puis-je voir son dossier médical ?
-Seule la patiente peut en faire la demande.
-Mais je te dis que j’ai créé ce personnage ! Claire est ma création ! C’est comme mon enfant donc c’est un peu moi tu comprends ?
-Seule la patiente peut en faire la demande. »

Quelque chose m’échappait, j’étais l’écrivain. J’étais donc omniprésent. J’étais comme un dieu tout puissant qui règne sur mes personnages et mon ouvrage. Donc comment cette secrétaire pouvait-elle me tenir tête ? C’était impossible !

« Il fallait qu’elle s’éloigne de son bureau »
Ma plume écrivit rapidement quelques mots. Soudain un haut-parleur appela la secrétaire : la voie était libre. M’asseyant métaphoriquement devant l’ordinateur je tapais Claire Benoit ce qui me dévoila le plus improbable des faits : Claire était en rémission.
Bon cette fois cela suffisait. Ma plume de nouveau glissa sur le papier.
« Claire Benoit atteinte d’un mal incurable se trouvait dans l’hôpital pour ses soins… »
Ma prose resta sans effet. Les mots s’effacèrent. La tête me tourna. Je me sentis mal. Pourquoi ne pouvais-je pas écrire l’histoire de Claire ? Avait-elle vraiment disparu ? Pouvais-je réellement la retrouver ? Si oui, comment ? Les interrogations s’entrechoquaient au sein de mon esprit. Pourtant une seule certitude: j’avais une histoire à terminer. Agacé, inquiet; je tâchais de réfléchir. Je listais les différentes options qui s’offraient à moi. Finalement une idée jaillit. Je ne pouvais peut-être pas manipuler Claire, mais j’avais réussi à faire bouger la secrétaire. Peut-être qu’un autre de mes personnages pouvait la trouver. J’allais donc faire appel à un détective.






Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

 
Publicité
 
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (2 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=