Berger



Je l'ai toujours connu vieux. Je l'apercevais de temps en temps. Un homme fuyant, sauvage et simple.

Il n'aimait pas la ville et préférérait la montagne. Il évitait les gens pour passer plus de temps avec ses moutons. Il vivait dans un cayolar perdu sur une crète. Isolé, seul, avec peu ou pas de technologie. Beaucoup en serait éffrayé: pas lui. Il aimait sa vie aussi simple soit-elle!

Il s'occupait et veillait sur ses brebis, parcourait la montagne en sachant qu'elle n'était pas une amie mais une dangereuse adversaire qui au moindre faux vous fesait basculer dans le vide. Il fabriquait son fromage de ses mains dures et rudes. Un fromage fleuri et gouteux comme aujourd'hui il en existe peu.

Il est mort le jour où il n'a plus pu gravir cette montagne qu'il chérissait. Il est mort le jour où il a perdu sa raison d'être.






Ajouter un commentaire à cette page:
Ton nom:
Ton message:

 
Publicité
 
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (22 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=